Nos actualités

BFM Business : Impact PME – 25/10

Le 25 Octobre 2019, Philippe Bloch recevait Aurélie Boileau, Présidente d'Utile et Agréable, Bernard Hibert, Président Directeur Général des Escaliers Hibert et Ferréol Mayoly, Directeur Général d'Arval France, avec qui il a débattu des leviers de la croissance, des nouveaux enjeux et des attentes des PME françaises, ainsi que les solutions pour ancrer ses valeurs.

Présentation d’Utile et Agréable

Créé en 1985 par Claude Fitoussi suite au rachat d’une petite entreprise de 2 ou 3 salariés, Utile et Agréable est depuis 30 ans une société de propreté spécialisée dans les parties communes d’immeuble (nettoyage, sortie des poubelles et différents services dans la copropriété).

Quelques années après sa sortie d’HEC Entrepreneur, Aurélie Fitoussi Boileau le rejoint avec l’envie de développer ce secteur d’activité croissant qui est une niche de marché inexploré et atomisé du fait de son panier moyen de 450€.

Les drivers de la croissance d’Utile et Agréable

A ses débuts en 1985, Utile & Agréable comptait 2-3 collaborateurs, à ce jour elle en compte plus de 800. Cette croissance peut s’expliquer d’une part par ses équipes disponibles 24h/24 et 7j/7 et d’autre part par ses valeurs fondatrices que sont : la gentillesse, la réactivité, la responsabilité et l’esprit collectif. Des agences par départements (Yvelines, Haut de Seine, Seine Saint Denis, Val de Marne et Val d’Oise) ont été créées dans le but de relayer les valeurs de la société.

Aurélie Boileau insiste d’ailleurs sur le fait que « Le succès d’Utile et Agréable est lié à l’épanouissement de ses salariés. »

L’esprit PME selon Utile et Agréable

Pour Aurélie Boileau, l’esprit PME c’est être à l’écoute de ses client, les connaitre personnellement et une forme d’agilité.

Les freins à la croissance des PME

Pour Utile & Agréable, il existe deux freins : l’un technique car la rentabilité est assise sur les charges et les salaires et que tout changement de législation peut être difficile pour une PME l’autre concerne le recrutement car la PME doit s’appuyer sur des personnes clés fidèles à l’entreprise et de nouvelles compétences et ce tout au long de son évolution.

Le rêve de croissance d’Utile et Agréable

Grâce à la croissance externe Utile et Agréable espère un CA de 50 millions dans 5 ans.

 

Ci-dessous le lien afin de visionner l’intégralité du débat.

https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/impact-pme-l-hebdo-2510-1196941.html?fbclid=IwAR312sOAuG-yvejco5_A2mjMMfMymShCL93BCDPto66vM2iGV1r2MVXsZl8

impact-pme-utile-et-agreable-aurelie-boileau.JPG